En termes de lunettes gaming, quel est le taux de protection idéal ? C’est une question essentielle pour tout gamer qui se soucie de sa santé oculaire et globale. Une vraie réponse demande des connaissances et est partie sur mesure…

Donc pour y voir plus clair, on vous a préparé un article détaillé sur ce que serait le taux de protection idéal pour des lunettes gaming.

Le taux de filtration des lunettes gaming : qu’est-ce que c’est ?

Avant toute chose, commençons par définir à quoi correspond le taux de filtration des lunettes gaming. Comme les lunettes anti lumière bleue classiques, les lunettes gaming sont un filtre physique placé entre l’écran et nos yeux, pour les protéger de la lumière bleue.

Mais pourquoi ? Parce que cette lumière “bleue” est en fait celle des LED qui composent l’éclairage de nos montres connectées, smartphones, tablettes, ordinateurs et télévisions. Or, les ondes particulièrement courtes de la lumière bleue se révèlent très agressives pour nos yeux. Et les problèmes vont même au-delà : après les désagréments oculaires (sécheresse, rougeur, tiraillement) apparaissent les désagréments neurologiques. Parmi eux : troubles de l’attention, troubles du sommeil, troubles de l’humeur…

Les lunettes anti lumière bleue ont donc vocation à supprimer ou au moins à atténuer ces effets secondaires nocifs de la lumière bleue sur la santé. Parmi la gamme des lunettes anti lumière bleue, les lunettes gaming se destinent spécifiquement aux joueurs assidus voire professionnels de jeu vidéo. Signe particulier ? Une monture “sportive”, des verres profilés souvent jaunis, et un taux de filtration différent de celui des modèles standard.

Quels sont les taux de filtration des marques de lunettes gaming ?

Alors quels sont au juste les taux de filtration des lunettes gaming ? Quel que soit le modèle, les lunettes gaming filtrent généralement plus fortement que les lunettes anti lumière bleue classiques. Pour donner un ordre d’idées, on considère que les lunettes anti lumière bleue classiques filtrent en moyenne entre 15 et 30 % de la lumière bleue. Tandis que les lunettes gaming oscillent plutôt entre 30 et 70%.

Comment expliquer ce taux de filtration nettement plus puissant? En fait, les lunettes gaming se destinent à des personnes qui, aux six heures moyennes quotidiennes devant un écran, ajoutent un temps considérable dédié à leur passion du jeu vidéo, parfois des dizaines d’heures par semaine. De surcroît, le gaming se pratique volontiers tard le soir, dans l’obscurité, sans autre source d’éclairage que l’écran. Ces conditions majorent les effets nocifs de la lumière bleue.

Enfin, les jeux vidéo actuels ont fait des progrès considérables, jusqu’à devenir extrêmement réalistes et addictifs. Par conséquent, les joueurs en immersion totale dans leur univers virtuel favori, ne font souvent aucune pause oculaire des heures durant. Ce qui, là encore, majore les effets de la lumière bleue.

Un taux de protection en fonction de vos besoins

Impossible de fixer un taux de protection idéal dans l’absolu. En fait, le taux de protection idéal dépend étroitement de vos besoins et de votre pratique des écrans. Vous êtes un joueur occasionnel de jeux vidéo et vous souhaitez une paire de lunettes gaming qui fasse double emploi au bureau ? Dans ce cas, une protection de lunettes anti lumière bleue standard, de l’ordre de 15 à 30%, sera suffisante.

Si au contraire vous jouez beaucoup, choisissez de préférence une paire spécifique gaming. Non seulement le taux sera plus élevé donc plus protecteur (entre 30 et 70%), mais la monture souvent occultante sur les côtés vous protègera des rayonnements latéraux. Enfin, si vous êtes un joueur professionnel ou passionné, certaines marques comme Gunnar proposent des taux de filtration flirtant avec les 90%.

Pourquoi ne pas tous choisir d’emblée le taux de protection le plus élevé ? Quel intérêt de choisir une filtration très partielle de la lumière bleue ? En fait, il faut savoir qu’un taux de filtration élevé ne va pas sans contreparties. Plus le verre est filtrant, plus il sera jauni. Ce sont donc des lunettes très typées “gaming, et qui ne passeront pas inaperçues si vous voulez les porter dans un autre environnement.

Deuxièmement, une forte filtration signifie beaucoup moins de bleu, donc une distorsion de votre perception des couleurs. Cela peut être désagréable et gêner votre immersion dans un jeu.

Troisièmement, bloquer beaucoup de lumière bleue peut avoir des répercussions négatives sur la santé. En effet, la lumière qu’on cherche à bloquer est en fait “bleu-violet”. Mais tout proche d’elle sur le spectre lumineux se trouve la lumière bleu-turquoise. Et cette lumière bleu-turquoise a des effets bénéfiques nécessaires sur notre équilibre psychique.

En définitive, pour déterminer le taux de protection idéal de vos lunettes gaming, commencez toujours par déterminer vos besoins exacts.

Les gestes à faire pour compléter cette protection

Porter des lunettes gaming, c’est bien et c’est recommandé par les spécialistes. Mais la préservation de votre santé oculaire ne s’arrête pas à ce geste. En effet, il y a d’autres choses à faire en parallèle du port des lunettes gaming si l’on veut éviter les effets nocifs de la lumière bleue tout en profitant des écrans.

Les lunettes anti lumière bleue constituent ce qu’on appelle un filtre physique. C’est-à-dire une barrière concrète entre nos yeux et l’écran. Vous pouvez renforcer cette protection par la mise en place d’un filtre logiciel. Sous forme d’application ou de réglage des paramètres, le filtre logiciel agit directement à la source. Il va moduler la colorimétrie de votre écran en fonction du jour et de la nuit. Ainsi, lorsque la nuit tombe, vous serez exposé à moins de lumière bleue artificielle.

Ensuite, on recommande de faire des pauses oculaires régulières pour préserver ses yeux. Pensez à la règle des 20-20-20. Toutes les 20 minutes, regardez au loin à au moins 20 mètres de distance pendant 20 secondes. Cela permet à vos yeux de régler la focale et de ne pas rester fixés sur l’écran tout proche pendant une trop longue période.

Enfin, les ophtalmologues préconisent une mesure plus radicale : le “couvre-feu digital”. Ils ‘agit de ne pas du tout s’exposer à la lumière bleue des écrans dans les deux heures précédant le coucher. Efficace, mais toujours facile à mettre en place il est vrai !

Pour conclure

En somme, le taux de protection idéal pour vos lunettes gaming doit être défini sur mesure, en fonction de vos besoins. Et, dans l’idéal, complétez le port des lunettes gaming par d’autres gestes anti lumière bleue !

À propos de l'auteur

Maxence

Fondateur et auteur du site lunettegamer.com. Accro aux jeux-vidéos et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour choisir vos lunettes pour gaming !