Les lumières bleues font partie de notre quotidien. Avec la technologie LED qui nous entoure, on retrouve des lunettes anti-lumière bleue pour nous protéger de ces rayons lumineux légèrement dangereux.

Quand il s’agit de courtes périodes, les dangers ne sont pas (très) importants. En revanche, quand on travaille avec un écran d’ordinateur, de tablette ou de smartphone au quotidien, ce n’est plus la même chose. Les foyers disposent en moyenne de 5 à 6 écrans (source : le CSA), ce qui laisse beaucoup d’opportunités pour consulter des informations, lire des articles ou travailler sa présentation PowerPoint.

La grosse problématique que l’on rencontre est lorsqu’on abuse de la lumière bleue. On peut avoir une rétine endommagée et qui se fatigue beaucoup plus (yeux qui piquent, maux de tête, etc.).

Pour y remédier, nous avons les lunettes anti-lumières bleues.

L’efficacité dépend de la longueur d’onde filtrée

La paire de lunettes anti-lumière bleue nécessite une attention toute particulière de votre part. Avant d’acheter ce type de lumière, vous devrez vous assurer qu’il y a bien une longueur d’onde suffisante.

Plus la longueur d’onde est courte, plus elle est nocive d’après les experts et ingénieurs sur le sujet. Pour expliquer brièvement, la lumière bleu-violet aura un spectre lumineux de 380nm à 460nm.

Pour un confort dans toutes les circonstances, vous devrez avoir une paire de lunettes qui soit capable de filtrer ce type de longueur d’onde. C’est notamment le cas pour les personnes qui font du gaming.

Identifier le niveau de protection dont vous avez besoin

Pour connaître précisément cette information, il va falloir se poser les bonnes questions : qu’allez-vous faire avec cette paire de lunettes ? Est-ce pour faire de la bureautique ? Est-ce pour du gaming ? Dans ces deux cas, le besoin n’est pas le même.

En effet, les gamers (les joueurs de jeux vidéos) ont des besoins bien précis. Ils auront besoin d’une protection contre les longueurs d’ondes les plus courtes.

Pour les personnes qui utilisent les lunettes quelques minutes le soir avant de dormir, ou pour une ou deux heures par jour, il est possible de se tourner vers des produits qui ont un filtre anti-lumière bleue classique.

comment savoir si lunettes anti lumiere bleue

Comment tester un filtre anti-lumière bleue facilement ?

Nous attirons votre attention sur les informations que vous trouverez sur Internet. Certaines sont fiables, d’autres non.

Pour tester des filtres, il faut s’appuyer sur des critères spécifiques et bien valables.

Comment tester les filtres de lumière bleue physiques ?

Avant de passer la phase de test, vous devrez avoir un maximum d’informations et de renseignements sur les filtres de lumière bleue. Si vous prévoyez un achat sur Internet, contactez le support et demandez la longueur d’onde filtrée par le produit.

Une fois que les lunettes anti-lumière bleue sont arrivées chez vous, vous pourrez tester les filtres grâce à deux spectres lumineux.

En étudiant attentivement les deux spectres lumineux, vous vous rendrez compte qu’il y a un spectre lumineux où la lumière bleue est présente « normalement » et un second spectre où la lumière bleue est quasiment absente. C’est le signe que le filtre anti-lumière bleue fonctionne bien.

Comment tester les logiciels anti-lumière bleue ?

Les logiciels de filtres anti-lumière bleue se multiplient sur ce marché. Vous pourrez opter pour des applications qui sont disponibles sur smartphones, tablettes, tv et ordinateur.

On va retrouver les très connus f.lux et Night Light pour les ordinateurs. D’autres applications comme Night Shift, Midnight et Dimly sont disponibles pour les smartphones.

De plus en plus de constructeurs de smartphone ont décidé d’intégrer directement dans le logiciel des fonctions adaptées pour les écrans. Chaque solution est propriétaire, mais permet d’avoir un smartphone qui a ce filtre anti-lumière bleue.

Pour le savoir, il suffit de regarder deux spectres lumineux avec et sans le filtre activé. Vous vous apercevrez rapidement qu’il y a un filtre qui ne contient pas de bleu contrairement à un autre.

Pour conclure

Il n’est pas compliqué de savoir avec précision et avec certitude si les lunettes ont un filtre anti-lumière bleue ou non. En revanche, ce qui va faire toute la différence est la qualité de ce filtre. C’est pourquoi il est indispensable de connaître le taux de filtration du fabricant.

À propos de l'auteur

Maxence Rode

Fondateur et éditeur de la plateforme lunettegamer.com. fan de jeux-vidéo et d'hardware, je vous accompagne au mieux pour choisir vos lunettes pour Gaming !

Voir tous les articles